L’hôtel Collectionneur a sous-traité le ménage de ses chambres à l’entreprise Acqua.

Forte d’une audience de 74,9 % chez ce sous-traitant de la propreté, La CGT HPE a désigné une salariée d’Acqua comme représentante de la section syndicale CGT HPE de l’hôtel.
La CFDT a fait de même.

Et surprise (quoi que …), la direction d’Acqua conteste, devant le tribunal d’instance du 8ème arrondissement de Paris, la désignation faite par la CGT-HPE mais  pas  celle  de  la  CFDT  dont  le  salarié  désigné  n’a  pourtant jamais participé aux élections chez Acqua !

Faut la comprendre aussi … : c’est bien plus facile d’exploiter les salariés de la sous-traitance hôtelière si le personnel n’a sous la main, pour gagner de nouveaux droits, qu’une section CFDT adoubée par le patron !

Le Tribunal d’Instance de Paris rendra sa décision mercredi 26 avril et nous ne doutons pas qu’il saura rappeler patrons et syndicats complices à la loi.

Pour  le  respect  de  la  démocratie  dans  l’entreprise,  contre  les manœuvres  des  directions  d’ACQUA  et  de  la  CFDT, La  CGT-HPE  vous  invite  à  un rassemblement lors de l’audience  publique  du  TI  du  8ème   arrondissement  de  Paris,  3  rue  de  Lisbonne, mercredi 26 avril 2017 à 9h30.

#

Comments are closed