Depuis jeudi 26 mai 2022 dernier, les salarié-e-s sont en grève reconductible dans quatre hôtels du groupe LOUVRE HÖTEL :

  • Campanile Gennevilliers Barbanniers
  • Campanile et Première Classe du Pont de Suresnes
  • Villa Massalia, Marseille

Leurs revendications ?

  1. AUGMENTATION DES SALAIRES DE BASE DE 300 € PAR MOIS.
  • MISE EN PLACE D’UNE PRIME D’ANCIENNETÉ MENSUELLE DE :

–  3% du salaire de base mensuel après  3 ans d’ancienneté

–  6% du salaire de base mensuel après  6 ans d’ancienneté

–  9% du salaire de base mensuel après  9 ans d’ancienneté

-12% du salaire de base mensuel après 12 ans d’ancienneté

-15% du salaire de base mensuel après 15 ans d’ancienneté

  • MISE EN PLACE DE LA SUBROGATION DES LE 1er JOUR d’ARRÊT DE

TRAVAIL.

  • ARRÊT DES COUPURES PENDANT LE SERVICE.
  • GÉNÉRALISATION DE LA PRIME DE NUIT DANS TOUS LES HÔTELS DE 25 € PAR NUIT TRAVAILLÉE

Une grève pour les salaires et la dignité :

Tous les jours tous les prix augmentent et l’inflation bas son plein. Nos salaires eux restent insuffisant, et ce ne sont pas les quelques miettes concédées par les patrons lors de la négociation conventionnelle des HCR qui auraient changé quelque chose à notre situation.

Nous exigeons des vraies augmentations des salaires et des vraies avancées pour notre statut social.

NON AU STATUT DE TRAVAILLEUSES ET DE TRAVAILLEURS PAUVRES AUQUEL LHG VEUT NOUS ASSEIGNER !

OUI POUR DES AUGMENTATIONS DES SALAIRES ET POUR UN MEILLEUR STATUT SOCIAL !

TOUTES ET TOUS MOBILISE-E-S !

RASSEMEBLEMENT JEUDI 09 JUIN 2022 A PARTIR DE 12H DEVANT L’HÖTEL CAMPANILE ET PREMIERE CLASSE DU PONT DE SURESNES (15 Bd Henri Sellier, 92150 Suresnes)  

SOYONS NOMBREUSES ET NOMBREUX POUR SOUTENIR LES GREVISTES POUR AVOIR OBTENIR LEUR VICTOIRE

LHG DOIT NEGOCIER !

#

Comments are closed