Skip to content

Par delà les frontières

Par delà les frontières published on Aucun commentaire sur Par delà les frontières

"Elles ont entre 45 et 55 ans. Elles passent leurs journées à préparer des chambres d’hôtel, à faire les lits, à nettoyer les salles de bains, en mettant de l'ordre pour accueillir les touristes. Le tout pour la modique somme de 2,50 euros par chambre, peu importe le niveau de luxe de l’établissement.

Beaucoup d’entre elles travaillent par le biais de sociétés de sous-traitance, ce qui les prive de leurs droits les plus fondamentaux. Elles souffrent de problèmes de tendinites, d'usure du cartilage, de douleurs lombaires, de syndrome du canal carpien, de stress ou d'anxiété. Ce sont en majorité des femmes, qui forment un groupe vital, mais invisible, au bon fonctionnement du secteur touristique en Espagne. »

Elles veulent « mettre fin à la précarité dans le secteur, exacerbée par la crise économique de 2008 et par la réforme du code du travail en 2012. »

On croirait lire un article sur les femmes de chambres de l’Holiday Inn de Clichy ou sur celles d’un Campanile ou d’un Formule 1 de la région parisienne.
Et pourtant non !

L’excellent article (voir à la fin de ce texte) publié par Médiapart.fr retrace le combat des femmes de chambres espagnoles qui se sont regroupées dans le collectif Las Kellys et sont en train de gagner leur combat sur le terrain législatif en imposant la discussion d’une loi (Loi Las Kellys) qui reconnaisse leurs droits et mette fin à la sous-traitance dans l’hôtellerie.

Leurs paroles raisonnent singulièrement comme celles de Mirabelle, de Nora, de Fatima, de toutes ces femmes qui, au sein de la CGT HPE, militent elles aussi pour le respect de la dignité et la reconnaissance des droits des femmes de chambre. Comme quoi, par delà les frontières, … toutes ensemble …« Les femmes doivent laisser tomber la peur. Comme je le dis toujours, tout se réglera avec une simple grève de deux jours. Sans femmes de chambre dans les hôtels, il n’y aura pas de chambres propres, et sans chambres entretenues, il n’y aura plus de clients. »

A lire sans attendre ! 01 article Mediapart femmes de menage espagnoles en lutte 24-03-2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Primary Sidebar

Secondary Sidebar