Affiche « Ce qui rend le futur code du travail Valls – Médef inacceptable »

Pour votre panneau syndical : une affiche présentant quelques unes des raisons pour lesquelles le projet de loi Travail est inacceptable, inamendable et doit être retiré.

Voir aussi le site confédéral pour plus de détails : http://cgt.fr/La-CGT-decrypte-la-loi-travail.html

  • le licenciement pour motif économique serait facilité
  • un dédommagement au rabais des licenciements abusifs
  • des accords d’entreprise plus forts que les contrats de travail
  • des acquis sociaux remis à zéro tous les 5 ans
  • les malades du travail licenciés plus vite et moins cher
  • l’expression des salariés instrumentalisée contre les syndicats
  • les heures supplémentaires faiblement compensées
  • des journées et des semaines de travail à rallonge
  • une flexibilité du travail étalée sur 3 ans
  • le forfait-jour hors de contrôle dans les petites entreprises
  • le CPA ou l’esbroufe pour sécuriser notre avenir

pourquoi la loi travail est inacceptable

 

Le guide du manifestant face à la police

criminalisation 2Face aux régressions sociales, les militants de la CGT sont à l’offensive et de tous les  combats.  

Parce que nous n’acceptons pas d’accompagner les régressions sociales, le gouvernement et le Médef tentent de criminaliser toutes les formes d’actions syndicales, de nous faire taire.  

Connaître ses droits permet de résister et de déjouer toute stratégie d’intimidation et de  pression. Le guide que nous vous proposons se  base  sur  le  travail  du  Syndicat  de  la Magistrature  et  de  l’Union  Départementale  de  Seine Maritime ; nous les remercions pour leur apport.

Si vous avez subi des mauvais traitements ou qu’un policier a eu une conduite inadaptée, contactez la CGT  pour décider des suites à donner.

Pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales !!!

guide du manifestant face à la police

Loi « Travail » : une seule issue, le retrait !

Depuis maintenant près de trois mois, une mobilisation exceptionnelle a pris racine  en France pour combattre le projet de loi Travail et porter l’exigence de nouveaux droits  sociaux pour les salariés.

Plus de 70 % de la population est opposée à ce projet de  loi.

Sans majorité à l’Assemblée nationale, le gouvernement a choisi le passage en force en utilisant le 49.3 !

Les salariés sont méprisés, les citoyens bafoués et leurs  représentants ignorés.

La CGT condamne ce déni de démocratie et la brutalité  affichée par le gouvernement.

Le projet demeure inacceptable, inamendable et doit être retiré.

Alors que certains parlent d’avancées, d’autres dont le Medef, jugent que  le projet est vidé de son sens.

Dans un 4 pages, La CGT rappelle les mesures inacceptables qui figurent toujours dans le projet de loi et présente ses propositions pour un code du travail porteur de progrès social.

Vous trouverez ce 4 pages auprès de vos Unions Départementales et/ou Locales.

Diffusez-le massivement dans vos entreprises.

4 pages couleur retrait loi travail

Soutenez la motion de censure pour que le texte sur la loi travail soit rejeté.

stop 4Malgré les différentes mobilisations et le rejet par les parlementaires de la loi travail (loi « El Khomri »), le gouvernement a décidé de passer en force en utilisant l'article 49-3.

Ce texte peut encore être bloqué en demandant aux députés socialistes de soutenir la motion de censure qui sera présentée par la droite. C'est aujourd'hui le seul moyen d'empêcher le gouvernement de nous imposer une modification du code du travail qui ne convient pas à l'immense majorité : (petites et moyennes entreprises  et salariés).

Il est temps que la démocratie s'exerce de nouveau. Pour cela les députés socialistes qui considèrent que ce texte est contraire aux valeurs qu'ils défendent doivent soutenir la motion de censure déposée par la droite et qui d'office permettra de rejeter ce texte.

Nous sommes tous concernés par cette loi et par la précarité qu'elle provoquera. Mobilisons nous !

Signons massivement la pétition demandant aux députés de voter la motion de censure mercredi 11 mai 2016 pour que le projet de loi « travail » soit rejeté

Appel du 51ème Congrès confédéral de La CGT

51ème congrès 2Les 1 000 délégués réunis en congrès à Marseille du 18 au 22 avril 2016 ont analysé la situation économique et sociale, le contexte des mobilisations désormais ancrées dans le pays depuis plus d’un mois et demi.

Ils ont décidé, dès le mercredi 20 avril, que La CGT devait lancer un appel fort et déterminé à l’ensemble des salariés du privé et du public, des jeunes,  des  privés  d’emploi,  des  retraités  et  de  ses  syndicats,  à  poursuivre  et  amplifier partout le rapport de force jusqu’au retrait du projet de la loi dite « Travail » dynamitant notre modèle social.

Read More

Grand chelem de la CGT HPE au Hyatt Régency Paris Etoile

hyatt étoile 2Ce mardi 15 mars 2016 se sont tenues les élections de délégués du personnel et des  membres du Comité d’entreprise au HYATT REGENCY PARIS ETOILE.

Nous remercions et félicitons tous les collègues de leur clairvoyance et du vote massif exprimé pour les candidats présentés par notre syndicat.

Vous n’avez pas cédé aux pressions de la direction vous appelant à voter pour les syndicats réformistes afin de rogner la majorité absolue détenue depuis plus de 15 ans par la CGT-HPE dans cet hôtel. C’est tout à votre honneur !

Résultats au CE (titulaires)

Read More

Elections professionnelles le 15 mars 2016

hyatt 2Depuis 1974, la pugnacité, l'intégrité, le sens des responsabilités de notre syndicat CGT HPE ont permis la signature d’accords collectifs qui ont toujours amélioré nos droits et ce quelle que soit la conjoncture et quelles que soient les réorganisations patronales, notamment lors de la cession de Taittinger à Starwood puis de Starwood à Hyatt.

Quel que soit votre statut, d'employé à cadre, en passant par agent de maitrise et technicien, votre syndicat CGT a été et est toujours à votre écoute, sait vous conseiller et surtout sait vous défendre.

Alors, pas d’hésitation : le 15 mars, pour voter efficace, votez pour les listes CGT

élections pro 15 mars 2016

Lutte gagnante au Campanile Tour Eiffel !

Parce  qu’ils  la défense 15 avril 2016ne  voulaient  plus  d’un  modèle  économique  qui  broie  les  femmes  et  les  hommes, les salariés du Campanile Tour Eiffel ont fait pratiquement un mois de grève avant que la direction de Louvre Hôtels Group ne signe, vendredi 15 avril, un protocole d’accord de fin de conflit.

Les grévistes obtiennent :

Pour les salariés de la sous-traitance de propreté :

Read More

Campanile Tour Eiffel : face aux patrons voyous, les grévistes organisent une Nuit Debout mercredi 27 avril 2016 à partir de 18h

en grèveDepuis le 18 mars à 9h, les salariés du Campanile Tour  Eiffel  sont  en  grève  illimitée :

– Parce qu’en infraction au droit du travail, ils sont payés à la tâche (= à la chambre nettoyée) et non à l’heure de travail faite,

– Parce que les cadences qui leur sont imposées (nettoyer 4 chambres en une heure) sont infernales,

– Parce qu’à temps partiel, ils ne peuvent pas

Read More

Un « guide » pour reconstituer la Communauté de travail et organiser le Tous ensemble dans l’entreprise

we can do itLe projet de loi « Travail », les débats sur la négociation concernant le dialogue social, …, montrent, s’il en était encore besoin, à quel point le patronat exècre les institutions représentatives du personnel. Déconstruire artificiellement ce qui constitue la communauté de travail est un moyen, pour lui, d’échapper à la mise en place d’un délégué syndical, d’un comité d’entreprise et d’un CHSCT, voire de délégués du personnel ou de réduire au minimum la représentation du personnel.

C’est aussi, et ce n’est pas le moindre des buts patronaux, isoler les salariés (quand ce n’est pas les opposer ! ) pour mieux les exploiter.

L’objet de ce livret, mis à la disposition des structures de notre Confédération par la CGT des Hôtels de Prestige et Economiques (CGT HPE) est de convaincre les militants de l’intérêt syndical de reconstituer la « Communauté de travail » et de leur donner les outils juridiques pour y parvenir.

Read More