Skip to content

On a faim … de pouvoir d’achat !

On a faim … de pouvoir d’achat ! published on Aucun commentaire sur On a faim … de pouvoir d’achat !

A l’occasion de l’entrée en vigueur, le 1er février, de la loi « Alimentation », La CGT HPE du Hilton Paris Opéra saisit l’occasion de rappeler que tout augmente … sauf nos salaires. Il est temps que ça change !

Loi « Alimentation » : moins dans nos assiettes ou moins dans notre porte-monnaie ? Quel choix … !

Le premier février 2019,  la loi alimentation entre en vigueur.  Ce texte voté à l’automne vise, à travers une nouvelle répartition des marges des distributeurs (Carrefour, Leclerc, Auchan et autres), à assurer une meilleure rémunération (paraît-il …) aux producteurs français, notamment aux agriculteurs. Il interdit la vente à prix coûtant et relève de 10% le seuil de la vente à perte.
Résultat : dans la nuit du 31 janvier au 1er février, les prix des produits des grandes marques de l’alimentation ont grimpé de 5 à 6%, voire plus.
Nutella, Chocapic, Coca-Cola, Danettes, beurre, thon en conserve, …tout cela est désormais  plus cher à compter du 1er février.
Et pour bien assommer le consommateur, le gouvernement va autoriser, au cours de ce mois, l’augmentation du prix de l’énergie (gaz et électricité).
En clair : tout augmente, sauf nos salaires !

Les promesses ne remplissent pas nos estomacs

Dans son discours du 10 décembre dernier, le Président des très riches déclarait mettre 11 milliards d’euros sur la table pour le pouvoir d’achat des personnes modestes. Mais, nous, les modestes du Hilton Paris Opéra, on n’a rien vu, rien eu !!

Le Président annonçait aussi que, pour éviter que la grogne des ronds points ne gagne les entreprises, il demandait aux employeurs de verser à leurs salariés qui avaient touché moins de 3 Smic annuels en 2018 (53 944 euros), une prime d’Urgence sociale, défiscalisée et désocialisée, pouvant aller jusqu’à 1 000 euros.
Elle arrive quand cette prime au Hilton Paris Opéra ??

Il est temps de renverser la vapeur !

La direction du Hilton Paris Opéra  avait jusqu’au 31 janvier pour décider, de façon unilatérale, du versement de la prime d’Urgence sociale au personnel. Elle ne l’a pas fait !
Elle a jusqu’au 31 mars pour signer un accord collectif instaurant cette prime.

Nous demandons à la direction d’ouvrir immédiatement les négociations avec les organisations syndicales et, pour notre part, à La CGT HPE, nous demandons que chacun des salariés du Hilton Paris Opéra  reçoive une prime d’Urgence sociale de 800 euros.

(*) Nous rappelons que cette prime ne saurait se substituer aux augmentations de salaires que nous réclamons dans le cadre des Négociations Annuelles Obligatoires.

Le 5 février, mettons la pression sur la direction pour qu’elle entende notre faim de pouvoir d’achat
Toutes et tous en grève à partir de midi !
Toutes et tous au départ de la manif interpro à 14h à Hôtel de Ville.

Lire le tract de La CGT HPE du Hilton Paris Opéra
02 Hilton loi alimentation et grève le 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Primary Sidebar

Secondary Sidebar