Depuis ce matin, 1er février, à l'appel de leur syndicat CGT HPE, les salariés du Campanile de Bobigny (Louvre Hôtels Group) sont en grève.

Leurs revendications :

  1. Prime dite Macron de 1000 Euros pour toute l'équipe dont le salaire est inférieur ou égal à 3600 Euros de salaire de Base. 
  2. Augmentation générale de salaire de 5%. 
  3. Le Campanile de Bobigny a réalisé une année 2018 exceptionnelle : plus 2 900 000 Euros. Nous demandons pour toute l'équipe une prime de 500 euros par salarié.
  4. Conditions de travail : Achat de nouveaux chariots pour les étages, pour la plonge et d'échelles pour les plateaux au service Petit Déjeuner.    

Ils encouragent les personnels des autres hôtels à suivre leur exemple.

Lire le tract de La CGT HPE du Campanile Bobigny
01 Revendication Campanile Bobigny VF

#

Comments are closed