Skip to content

La discrimination syndicale a encore frappé !

La discrimination syndicale a encore frappé ! published on Aucun commentaire sur La discrimination syndicale a encore frappé !

On sait à quel point les patrons exècrent d’avoir des élus CGT dans leur entreprise, surtout quand ces élus sont des cadres. Dans l’optique patronale, un cadre, ça doit défendre et mettre en œuvre  la politique managériale de la direction, mettre la pression sur les salariés pour qu’ils soient plus productifs, leur faire comprendre que moins ils râleront, mieux ce sera pour leur avenir dans la boîte.

Alors, quand, comme au Hyatt Régency Paris Etoile, La CGT rafle tous les postes de titulaires au CE, y compris dans la section encadrement, forcément, ça ne plait pas à la direction de l’hôtel.

Et quand, comme au Hyatt Régency Paris Etoile, un élu CGT, cadre de surplus, se permet de faire des remarques pertinentes en CE et de titiller le directeur des relations sociales sur les conditions de travail des femmes de chambres, le défaut de sécurité dans l’accès à l’hôtel, les dépenses inutiles dues au manque de surveillance des travaux réalisés dans l’hôtel, …, ça met la direction en pétard.

 Alexandre Grapin, puisque c’est de lui dont il s’agit, fait l’objet, par le Président du CE, d’un sort à part : aucun autre élu CGT n’est pris à parti par le directeur aussi violemment que lui.

Il suffit de lire les PV de CE pour s’en rendre compte :
« Je n’en peux plus, ils font exprès de s’en prendre à ma tension nerveuse et à mon équilibre mental. Quand je vois Grapin, je pète un câble ; notez-le »

A propos des conditions de travail difficiles des femmes de chambre signalées par Alexandre Grapin, cadre élu CGT :
« Et cela vous plait ça, une bonne grève ! M. Grapin se complait dans le merdier ! J’aimerais que ce soit noté et diffusé à la cafétéria. J’assume pleinement mes propos. M. Grapin et la CGT se complaisent quand c’est le merdier ! »
« … »

Les réflexions désobligeantes, les attaques dont il a fait régulièrement l’objet en CE par le Président n’ont pas entamé la détermination d’Alexandre à défendre ses collègues. Et c’est ce qui lui a été reproché lors de son entretien préalable à licenciement. Car, oui : notre camarade fait l’objet d’une procédure de licenciement !

Cette tentative de se débarrasser d’un élu CGT s’inscrit dans un ensemble de procédures disciplinaires qui n’ont jamais pu aboutir car leur caractère fallacieux était à chaque fois démontré.
Là encore, la direction de l’hôtel a monté un dossier de toutes pièces pour tenter de passer en force et de licencier Alexandre.

Mais nous ne laisserons pas faire !

Aucun militant, aucun élu, quelle que soit son appartenance syndicale, ne doit être inquiété parce qu’il remplit correctement les missions que ses collègues lui ont confiées en votant pour lui.

La résistance contre la discrimination syndicale que subit Alexandre  s’organise !

  • Déjà une pétition de soutien circule dont le texte est on ne peut plus clair : « Alexandre est une personne courtoise, agréable et respectueuse qui nous représente efficacement et sans agressivité auprès de nos supérieurs. ». Elle a recueilli plus de 200 signatures parmi le personnel.
  • Trois débrayages d'une heure 30 minimum ont eu lieu dans l’hôtel, l’un lundi 19 mars, pendant l’entretien préalable à licenciement d’Alexandre, l’autre mercredi matin 21 mars et un 3ème jeudi matin 22 mars.  A chaque fois, les salariés de l’hôtel étaient nombreux à manifester leur incompréhension face à la procédure de licenciement dont Alexandre fait l’objet.
  • La fédération CGT du commerce et des services, réunie en congrès à Reims, a adopté à l’unanimité une motion de soutien à Alexandre.

 

Ce n’est que le début d’une lutte que la section CGT du Hyatt Regency Paris Etoile mènera jusqu’à la victoire !

 

Lire le tract d’appel au débrayage du lundi 19 mars 03 tract soutien Alex 19 mars
Lire le tract d’appel au débrayage du mercredi 21 mars 03 tract soutien Alex 21 mars
Lire le communiqué de presse du 21 mars appelant à un nouveau débrayage le 22 mars. 03 communiqué de presse soutien Alex 21 mars
Lire la pétition de soutien à Alexandre 03 petition salariés Hyatt en soutien à Alex
Lire la motion du congrès de la fédération CGT du commerce et des services. 03 FD CGT commerce et services motion de soutien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Primary Sidebar

Secondary Sidebar