Dans ce grand hôtel parisien, la direction ne recule vraiment devant rien pour se débarrasser de celles et ceux qu’elle juge indésirables. Pour preuve : elle n’hésite pas à fabriquer de toutes pièces une fausse altercation entre 2 salariés pour licencier pour faute grave l’une d’entre eux.

Mais le Conseil de prud’hommes a bien vu la manœuvre : il s’est rangé aux arguments développés par le défenseur syndical de la CGT HPE et a condamné l’hôtel à verser 30 000 € à la salariée pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Face à des patrons décomplexés comme celui du Crillon, rien de vaut les conseils et le soutien d’une section CGT-HPE forte. Vous aussi, rejoignez-nous !

Lire le tract diffusé par la section CGT-HPE du Crillon 04 pdf licenciement abusif

#

Comments are closed