Skip to content

Interrogé par France Info TV, le directeur de Hyatt France relaie les mensonges du directeur du PHV

Interrogé par France Info TV, le directeur de Hyatt France relaie les mensonges du directeur du PHV published on Aucun commentaire sur Interrogé par France Info TV, le directeur de Hyatt France relaie les mensonges du directeur du PHV

Jusque là, le directeur du PHV refusait le dialogue avec les représentants des grévistes, mais se répandait dans la presse où il déclarait, à qui voulait l’entendre, que l’internalisation des salariés de la sous-traitance n’était pas négociable au motif que pratiquer l’internalisation du service de ménage (entendez « le dumping social »)  était un élément incontournable du modèle économique de Hyatt.
Autre leitmotiv : pas question de négocier sur les salaires, les NAO (négociations annuelles obligatoires) ont été closes il y a 5 mois, on ne reviendra pas dessus avant 7 mois.

Vendredi 19 octobre, c’est le directeur de Hyatt France qui est monté en première ligne pour relayer le même discours et les mêmes mensonges que le directeur du PHV.

Ainsi, selon lui, « L’intégration n’est plus un sujet. […] Engager, former, suivre dans un parcours professionnel les 70 ou 80 personnes qui font le nettoyage, c’est quelque chose qu’on ne désire pas faire parce que nous voulons nous concentrer sur d’autres aspects. » En clair, le fameux « modèle économique » de Hyatt n’autoriserait pas l’internalisation.

Un peu gêné aux entournures, quand même, le patron de Hyatt France quand le journaliste lui rappelle que … 4 des 7 hôtels que gère le groupe Hyatt en France ne soustraitent pas l’entretien des chambres mais assurent directement, en interne, ce service d’hébergement !

Mensonge aussi quand le directeur de Hyatt France dit  « Il y a dans toutes les entreprises en France une NAO, une négociation annuelle des salaires. Elle a été signée au mois d’avril par la CGT donc il n’y a pas lieu de la discuter cinq mois plus tard ».

Faut-il rappeler au directeur de Hyatt France que le Code du Travail (enfin, ce qu’il en reste) prévoit que la fréquence de négociation sur les salaires doit être au minimum d’un an (ou plus si accord d’entreprise – 2 ans, 3 ans – depuis les ordonnances Macron), mais rien n’empêche qu’elle ait lieu tous les mois !

Lire et écouter l’interview du directeur de Hyatt France ici : https://mobile.francetvinfo.fr/replay-radio/l-interview-eco/greve-au-palace-park-hyatt-vendome-le-groupe-hyatt-veut-negocier-dans-des-conditions-correctes_2987659.amp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Primary Sidebar

Secondary Sidebar