Il faut interdire les licenciements dans l’hôtellerie !

Les dividendes d’hier doivent permettre d’éviter les suppressions d’emplois d’aujourd’hui !

Après le groupe ACCOR qui a annoncé la suppression de 400 postes en France, la direction de l’UES Constellation qui veut en supprimer 247 dans ses 3 hôtels (191 au HYATT REGENCY PARIS ETOILE), le Méridien étoile (MARRIOTT) annonce 254 licenciements après l’échec des négociations sur l’APLD. D’autres licenciements sont annoncés dans le 8ème.

Quelques mois de crise et de reflux de l’activité ont suffi pour que ces multinationales qui font chaque année des centaines de millions d’euros de bénéfices et qui versent des dividendes importants aux actionnaires, imposent des mesures drastiques dont notamment des suppressions d’emplois et la restructuration des services, alors même qu’elle bénéficient des mesures de soutien du gouvernement avec notamment : la prise en charge à 100% de l’indemnité d’activité partielle pour les heures non travaillées jusqu’au 31 décembre 2020 ! Une prolongation des aides va être très certainement annoncée jusqu’au 31 mars 2021.

En relais, ces grands groupes hôteliers pourraient également, si les réservations ne repartent pas, bénéficier du dispositif du chômage partiel de longue durée annoncé jusqu’en 2022.

C’est pourquoi notre syndicat CGT-HPE et la Fédération du Commerce appellent à une manifestation le :

JEUDI 10 décembre 2020 à 14h30

Du Méridien étoile Porte Maillot 75017 PARIS au Warwick  5 rue de BERRI 75008 PARIS

Venez nombreux exiger l’interdiction des licenciements dans l’hôtellerie !

#

Comments are closed