Skip to content

Fête de victoire des grévistes des hôtels du Pont de Suresnes

Fête de victoire des grévistes des hôtels du Pont de Suresnes published on Aucun commentaire sur Fête de victoire des grévistes des hôtels du Pont de Suresnes

Fête de victoire des grévistes des hôtels du Pont de Suresnes

Après les très victorieuses grèves de 2012 et 2013 qui ont donné lieu à l’internalisation des femmes de chambre et gouvernantes (la première en France, voir le film On a grévé), les salarié-e-s des hôtels Campanile et Première Classe du Pont de Suresnes en grève depuis le 21 mai 2019 ont à nouveau fait craqué le Groupe LOUVRE HÔTELS!

Elles et ils ont obtenu des augmentations de qualifications, de salaires et de mensualisations, ainsi que l’amélioration de leurs conditions de travail!

Les femmes de chambre et une aide hôtelière passent à 34h75 par semaine au lieu de 30 h et changent de qualification. Gain d’environ 250 € par mois !

Les lingères et 2 femmes de chambre promues 1ères femmes de chambre passent à 169h par mois (durée légale du travail dans les HCR et changent de qualification : gain d’environ 500 € par mois

Tous les salariés déjà à temps plein voient leur qualification rehaussée et gagnent ainsi de 50 à 150 € par mois !

Une femme de chambre en CDD aura un CDI au 1/7/2019 et la seconde avant le 1/3/2020.

Une femme de chambre inapte à son poste se verra proposer une formation de gouvernante.

Les chiffres de ce Groupe Hôtelier parlent d’eux même et de sa capacité de satisfaire les demandes des grévistes étaient incontestables ! :

4ème groupe hôtelier mondial (avec une présence dans 67 pays et 700 000 chambres en tout, avec 132 664 100 € de chiffre d’affaires en 2017) le conglomérat chinois JIN JIANG, propriétaire de la marque LOUVRE HÔTELS GROUP ambitionne de devenir numéro 1 d’ici 2023 avec + de 900 hôtels d’ici 2020.

Il compte arriver à 1 million de chambres dans 100 pays en 2023, dont 2/3 d’acquisitions.

Pas mal pour un Groupe qui dit ne pas avoir beaucoup de moyens pour satisfaire ses salarié-e-s !

Comme en 2012, conscient-e-s de leurs intérêts de classe et surtout de la nécessité de la lutte pour avoir des nouveaux droits, les grévistes du Campanile et Première Classe du Pont de Suresnes n’ont rien lâché jusqu’à la victoire.

Leurs piquets de grève devant leurs hôtels ont toujours été bien animés, avec des tam-tams, de la bonne musique et surtout de la bonne humeur et de la détermination !

Seul bémol nous n’avons pas pu obtenir le paiement des jours de grève mais seulement des possibilités de récupération partielles :

Soyez solidaires soutenez les financièrement !

Organisez une collecte ou versez

https://www.lepotcommun.fr/pot/cbed8zn9

Et parce que les victoires ça se fête, les grévistes vous invitent le 27 juin à partir de 17h30 à un repas de solidarité entre tous les secteurs en lutte

devant leurs hôtels du Campanile Première Classe Pont de Suresnes, 19 Bd Henri SELLIER 92150 SURESNES

tract CGT Victoire suresnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Primary Sidebar

Secondary Sidebar