249ème jour de grève à l’Ibis Batignolles, Porte de Clichy, la grève commence aujourd’hui !

2019 a été une bonne année pour Accor.  Le champion français de l’hôtellerie , numéro six mondial de son secteur avec une quarantaine de marques, a annoncé ce jeudi avoir enregistré un excédent brut d’exploitation (EBE) de 825 millions d’euros l’an dernier, en hausse de 14,8 % par rapport au niveau de 2018, pour un chiffre d’affaires de 4,04 milliards, en augmentation de 16 % et de 3,8 % à base comparable. L’EBE, qui est un indicateur clé du groupe, s’inscrit dans la « fourchette » révisée des prévisions d’Accor, soit de 820 à 840 millions d’euros.

L’opérateur, qui établit une nouvelle performance opérationnelle record, affiche toutefois un résultat net part du groupe en chute, à 464 millions d’euros, contre 2,23 milliards un an auparavant. Mais, cette baisse est en trompe-l’œil : en 2018, les bénéfices d’Accor avaient été gonflés par la cession de 65 % du capital de sa branche immobilière Accor Invest, laquelle avait dégagé une plus-value de 2,4 milliards. ACCOR va ainsi rendre 1 milliard d’euros à ses actionnaires ! (Source les échos 21 février 2020)

Pendant ce temps depuis le 17 juillet 2019 la majorité des femmes de chambre, gouvernantes et équipiers de la sous-traitance STN, avec leur syndicat CGT-HPE, sont en grève illimitée et reconductible à l’hôtel IBIS BATIGNOLLES Porte de Clichy.

Comme aucune discussion n’est possible avec STN les grévistes de l’Ibis Batignolles n’ont plus qu’une seule revendication :

  • L’internalisation à l’Ibis Batignolles

  Qui plus est, comme toutes et tous les travailleuses et travailleurs de France 

  • Elles/ils exigent le retrait de la réforme gouvernementale sur les retraites.
A près de 8 mois de grève les travailleurs de la sous-traitance de l’IBIS Clichy Batignolles, en lutte contre leur surexploitation, vous invitent à les soutenir devant : Le Parlement européen Louise Weiss building, 1 Allée du Printemps, 67070 Strasbourg
mercredi 11 mars manifestation à partir de 12h parvis de la Cathédrale de Strasbourg

Parce qu’être payé à la chambre et ne pas être payé de toutes ses heures de travail est illégal, ça s’appelle du travail dissimulé.  
Parce que travailler dans un même hôtel et ne pas bénéficier d’un statut social équivalent à ceux employés directement par l’IBIS Batignolles de Clichy est scandaleux et constitue un délit de marchandage. Parce qu’elles et ils ont droit au respect de leur dignité, d’origine immigrée ou pas.
Parce que Le groupe ACCOR qui possède la marque IBIS, NOVOTEL, MERCURE, SOFITEL, PULLMAN etc…, est le 6ème groupe hôtelier au monde et a parfaitement les moyens d’embaucher directement les salariés de la sous-traitance.

RENDEZ NOUS LE MILLIARD!

La surexploitation subie par les femmes de chambre, gouvernantes, équipier et n’est plus supportable. Ces travailleurs côtoient tous les jours l’opulence des riches toujours plus riches et en ont marre d’être les dindons de la farce ! En même temps, depuis 10 ans, les gouvernements multiplient les cadeaux aux plus riches et appauvrissent les plus pauvres et MACRON et sa bande de mafieux s’attaquent maintenant aux retraites !    

YA BASTA, STOP, MARRE, ÇA SUFFIT !

TOUS DEVANT LE PARLEMENT EUROPÉEN, Louise Weiss building, 1 Allée du Printemps, 67070 Strasbourg

Mercredi 11 mars à partir de 12h

Caisse de grève en ligne : le pot commun grève Ibis Batignolles ou chèque de solidarité à envoyer à :

CGT-HPE, 78 rue Henri BARBUSSE 92110 CLICHY

#

Comments are closed