Skip to content

Fête de victoire des grévistes des hôtels du Pont de Suresnes

Fête de victoire des grévistes des hôtels du Pont de Suresnes published on Aucun commentaire sur Fête de victoire des grévistes des hôtels du Pont de Suresnes

Fête de victoire des grévistes des hôtels du Pont de Suresnes

Après les très victorieuses grèves de 2012 et 2013 qui ont donné lieu à l’internalisation des femmes de chambre et gouvernantes (la première en France, voir le film On a grévé), les salarié-e-s des hôtels Campanile et Première Classe du Pont de Suresnes en grève depuis le 21 mai 2019 ont à nouveau fait craqué le Groupe LOUVRE HÔTELS!

Elles et ils ont obtenu des augmentations de qualifications, de salaires et de mensualisations, ainsi que l’amélioration de leurs conditions de travail!

Les femmes de chambre et une aide hôtelière passent à 34h75 par semaine au lieu de 30 h et changent de qualification. Gain d’environ 250 € par mois !

Les lingères et 2 femmes de chambre promues 1ères femmes de chambre passent à 169h par mois (durée légale du travail dans les HCR et changent de qualification : gain d’environ 500 € par mois

Tous les salariés déjà à temps plein voient leur qualification rehaussée et gagnent ainsi de 50 à 150 € par mois !

Une femme de chambre en CDD aura un CDI au 1/7/2019 et la seconde avant le 1/3/2020.

Une femme de chambre inapte à son poste se verra proposer une formation de gouvernante.

Les chiffres de ce Groupe Hôtelier parlent d’eux même et de sa capacité de satisfaire les demandes des grévistes étaient incontestables ! :

4ème groupe hôtelier mondial (avec une présence dans 67 pays et 700 000 chambres en tout, avec 132 664 100 € de chiffre d’affaires en 2017) le conglomérat chinois JIN JIANG, propriétaire de la marque LOUVRE HÔTELS GROUP ambitionne de devenir numéro 1 d’ici 2023 avec + de 900 hôtels d’ici 2020.

Il compte arriver à 1 million de chambres dans 100 pays en 2023, dont 2/3 d’acquisitions.

Pas mal pour un Groupe qui dit ne pas avoir beaucoup de moyens pour satisfaire ses salarié-e-s !

Comme en 2012, conscient-e-s de leurs intérêts de classe et surtout de la nécessité de la lutte pour avoir des nouveaux droits, les grévistes du Campanile et Première Classe du Pont de Suresnes n’ont rien lâché jusqu’à la victoire.

Leurs piquets de grève devant leurs hôtels ont toujours été bien animés, avec des tam-tams, de la bonne musique et surtout de la bonne humeur et de la détermination !

Seul bémol nous n’avons pas pu obtenir le paiement des jours de grève mais seulement des possibilités de récupération partielles :

Soyez solidaires soutenez les financièrement !

Organisez une collecte ou versez

https://www.lepotcommun.fr/pot/cbed8zn9

Et parce que les victoires ça se fête, les grévistes vous invitent le 27 juin à partir de 17h30 à un repas de solidarité entre tous les secteurs en lutte

devant leurs hôtels du Campanile Première Classe Pont de Suresnes, 19 Bd Henri SELLIER 92150 SURESNES

tract CGT Victoire suresnes

Les grévistes du Pont de Suresnes à la marche des femmes à Genève!

Les grévistes du Pont de Suresnes à la marche des femmes à Genève! published on Aucun commentaire sur Les grévistes du Pont de Suresnes à la marche des femmes à Genève!

Les grévistes du Pont de Suresnes à la marche des femmes à Genève!

La CGT HPE est fière d'avoir soutenu et accompagné les grévistes de l'hôtel Campanil et Première Classe Suresnes dans leur participation à la grève et manifestation historique des femmes suisses le 14 juin 2019 !


En effet, nous étions des dizaines de milliers dans les rues de Genève pour réclamer l'égalité salariale et la fin des inégalités et des injustices à l'égard des femmes ! Nous avons témoigné notre solidarité avec nos camarades au delà des frontières !

Avec nos camarades de la Cnt Solidarite Ouvriere et Femmes En Lutte 93 nous avons marché et crié notre solidarité avec les femmes du monde entier !
Un 25ème jour de grève bien particulier et bien historique !


Vive la lutte des travailleuses et travailleurs ! Vive la solidarité internationale !

Rassemblement de soutien aux grévistes du pont de Suresnes

Rassemblement de soutien aux grévistes du pont de Suresnes published on Aucun commentaire sur Rassemblement de soutien aux grévistes du pont de Suresnes

En grève depuis le 21 mai à 9h, les salarié-e-s des hôtels Campanile et Première Classe du pont de Suresnes vous appellent à venir les soutenir vendredi 24 mai à midi lors d'un rassemblement de solidarité.

La grève s'annonce longue, car la première réunion de négociation du 21 mai nous a montrés que la Direction des hôtels faisait la sourde oreille aux revendications légitimes des grévistes (Voir dans le tract ci-dessous)

Cette grève est aussi la notre, soyons donc nombreux ce vendredi midi, comme nous l'avons déjà été pour les camarades de l'Holiday Inn en 2017 et celles et ceux du Park Hyatt Vendôme en 2018 !

la solidarité est l'affaire de toutes et tous !

Lire le tract CGT-HPE rassemblement Suresnes 24 mai

 

Grève aux 2 hôtels du Pont de Suresnes

Grève aux 2 hôtels du Pont de Suresnes published on Aucun commentaire sur Grève aux 2 hôtels du Pont de Suresnes

Ce mardi matin 21 mai, les salariés des Campanile et 1ère Classe du Pont de Suresnes se sont mis en grève à l’appel de leur syndicat, la CGT HPE.

Leurs revendications concernent principalement les conditions et temps de travail et les rémunérations

  1. Information aux salariés chaque mois de la date de clôture de la paye afin de vérifier la conformité des heures payées.
  2. Promotion d’une femme de chambre comme 4ème  gouvernante à temps complet et remplacement systématique en cas d’absence. L’organisation et le contrôle du travail pour 300 chambres ne peuvent se faire sans cet effectif minimum de gouvernantes.
  3. Demande du passage de deux lingères  temps complet et de 3 femmes de chambre à temps complet dans chaque hôtel compte tenu de la charge de travail.
  4. Remplacement systématique des femmes de chambre en absence.
  5. Augmentation des salaires de 3,4 % (5% revendication CGT -1,6% obtenus)
  6. Prime d’ancienneté de 60 € par an à partir de la 3ème  année comme à la villa MASSALIA de Marseille.
  7. Accès facilité au 1% logement.
  8. Arrêt du harcèlement par le directeur, à savoir surveillance des pauses pipi, interdiction d’utiliser les toilettes des clients même si les chambres sont inoccupées, suppression de la caméra en cuisine qui surveille les fours, surveillance constante des plongeurs et gouvernantes.
  9. Demande de communication des déclarations à la Cnil pour les caméras.
  10. Restitution d’un local dédié aux gouvernantes pour organiser correctement leur travail ; une salle polyvalente étant insuffisante.
  11. Interdiction de demander, sauf volontariat, de partir avant l'heure et de récupérer ensuite : interdiction des récupérations par avance.
  12. Paiement des jours de grève.

Lire le tract de La CGT HPE 2019 05 21 revendications suresnes

Les salariés du Campanile Pont de Suresnes eux aussi en grève

Les salariés du Campanile Pont de Suresnes eux aussi en grève published on Aucun commentaire sur Les salariés du Campanile Pont de Suresnes eux aussi en grève

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que l’appel des grévistes du Campanile de Bobigny à rejoindre leur mouvement soit suivi d’effet !

Les salariés du Campanile Pont de Suresnes entrent aussi dans l’action !

Leurs revendications :

Continue reading Les salariés du Campanile Pont de Suresnes eux aussi en grève

Primary Sidebar

Secondary Sidebar