Skip to content

Grève expresse à l’Hôtel Le Mathurin, dans le 8ème arrondissement de Paris

Grève expresse à l’Hôtel Le Mathurin, dans le 8ème arrondissement de Paris published on Aucun commentaire sur Grève expresse à l’Hôtel Le Mathurin, dans le 8ème arrondissement de Paris

Jeudi 28 décembre à 9 heures, 7 des 8 salariés employés par le sous-traitant de la propreté STN Groupe se sont mis en grève sur leur lieu de travail, l’hôtel Le Mathurin, luxueux 4 étoiles.

Leurs revendications (voir détail ci-dessous) étaient globalement les mêmes que celles des salariés d’Héméra à l’Holiday Inn de Clichy : embauche directe par l’hôtel, 13ème mois pour tous, paiement de toutes les heures complémentaires ou supplémentaires, …

Il aura suffit de 3 heures de débrayage (récupérables donc non prélevées sur le salaire) pour faire entendre raison à l’employeur. Peut-être utilement conseillée par l’hôtel donneur d’ordres qui n’avait pas envie de s’embarquer dans un conflit aussi dur et long que celui de l’Holiday Inn, la société STN a, en effet, rapidement donné satisfaction aux grévistes sur une partie de leurs revendications : elle s’est engagée à étendre le 13ème mois à tous et à verser aux nouveaux embauchés la prime de panier réservée jusque là aux plus anciens (faisant fi, et c’est à saluer, de l’article 34 de l’ordonnance Macron relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail inscrit désormais à l’honteux article L1224-3-2 du Code du travail).

Les autres revendications exprimées par les grévistes seront examinées lors d’une réunion le 12 janvier.

Avec cette grève expresse, preuve est faite que le climat actuel de révolte dans la sous-traitance hôtelière est favorable aux salariés. Avec leurs syndicats CGT-HPE et CNT-SO, les grévistes de l’hotel Holiday Inn de Clichy ont ouvert la voie, qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés.

Lire les revendications des salariés de STN au Mathurin 01 revendications salariés hotel mathurins

Primary Sidebar

Secondary Sidebar