Skip to content

Enfin un 13ème mois généralisé chez Louvre Hôtels Group, mais …

Enfin un 13ème mois généralisé chez Louvre Hôtels Group, mais … published on Aucun commentaire sur Enfin un 13ème mois généralisé chez Louvre Hôtels Group, mais …

Les actions menées au sein de Louvre Hôtels Group depuis des années par le syndicat CGT-HPE et les syndicats CGT des différents hôtels Campanile, Première Classe et Kyriad ont contraint la direction du 2ème groupe hôtelier en Europe à généraliser la mise en place progressive du 13ème mois dans toutes ses filiales, à l’instar du groupe ACCOR.

Concrètement, cela concerne environ 1 500 salariés qui pourront à terme bénéficier de cette avancée sociale (à noter qu’en sont exclus les stagiaires et les extras)

Mais, si on peut lire en préambule de l’accord « Louvre Hôtels Group affirme son ambition constante d’améliorer la situation des salariés du réseau », on est pour le moins surpris à la lecture de certaines mesures contenues dans ce même accord signé par la CFDT, la CFE-CGC et l’UNSA.

  • pour (contre ??) les salariés à temps partiel : instauration de la modulation du temps de travail de 16 à 32 heures par semaine, avec une moyenne de 24 heures (l’accord précise que les signataires reconnaissent tous que « la modulation pour les salariés à temps partiel est une opportunité pour le personnel concerné ». Il faudrait qu’on nous explique en quoi !)

Mais … que les salariés à temps partiel modulé soient rassurés : grâce aux talents de négociateurs de la CFDT, la CFE-CGC et l’UNSA, « les sociétés appartenant à Louvre Hôtels s’engagent à ne pas modifier le jour du service les horaires de ce même jour pour les salariés travaillant à temps partiel, sans accord du salarié ».
Ouf  !! … Nous rappelons au cas où la direction de Louvre Hôtels et les habiles négociateurs qui ont accepté cette escroquerie l’aient oublié que le délai de prévenance en cas de modification des horaires de travail initialement prévus est de 7 jours.

  • pour (contre ??) les nouveaux bénéficiaires du 13ème mois : régime sec de la modération salariale jusqu’en 2020 (les parties signataires s’engagent sur « une augmentation générale équivalente à l’inflation constatée par les chiffres INSEE hors tabac »).  Autrement dit : aucun gain de pouvoir d’achat quels que soient les (bons) résultats financiers du groupe, tout ira dans la poche des actionnaires.

Continue reading Enfin un 13ème mois généralisé chez Louvre Hôtels Group, mais …

La CGT refuse la modulation sauvage des temps partiels chez Louvre Hôtels Group

La CGT refuse la modulation sauvage des temps partiels chez Louvre Hôtels Group published on Aucun commentaire sur La CGT refuse la modulation sauvage des temps partiels chez Louvre Hôtels Group

La direction de Louvre Hôtels Group a une drôle de conception de la négociation sociale ! …

A l’issue des NAO 2017, l’accord signé par la direction du groupe et les organisations syndicales (y compris La CGT)  entérine l’instauration progressive du 13ème  mois dans toutes les filiales de Louvre Hôtels Group.

Maintenant qu’il s’agit de mettre en œuvre cette mesure, la direction marchande et lie la mise en œuvre du 13ème mois à une modulation du temps de travail des salariés à temps partiel.

Modulation inacceptable pour nous puisqu’elle ferait varier le temps de travail hebdomadaire de 16 à 32 heures avec une moyenne annuelle de 24 heures par semaine.

Raison invoquée par la direction de Louvre Hôtels pour mettre en place cette modulation extra large : c’est prévu dans la convention collective des HCR (hôtels-cafés-restaurants).

Nous rappelons que la CGT n’est pas signataire de cette convention collective !

Dans la négociation actuelle, La CGT-HPE a fait des propositions dont la direction n’a tenu aucun compte pour l’instant.

Nos propositions 

Continue reading La CGT refuse la modulation sauvage des temps partiels chez Louvre Hôtels Group

La CGT HPE a signé l’accord NAO 2017 chez Louvre Hôtels Group

La CGT HPE a signé l’accord NAO 2017 chez Louvre Hôtels Group published on Aucun commentaire sur La CGT HPE a signé l’accord NAO 2017 chez Louvre Hôtels Group

C’est un accord globalement positif

Contrairement aux autres syndicats qui ne consultent pas leurs adhérents et signent simplement avec le feu vert de leur centrale, la CGT-HPE est un syndicat de classe et de masse qui prend le temps d’expliquer les tenants et les aboutissants du contenu d’un accord à ses adhérents car bien souvent le diable se cache dans les détails !

Cette consultation est terminée et la majorité de nos adhérents, bien que conscients de certaines imperfections, ont décidé de signer l’accord NAO 2017 qui :

  • assure une augmentation minimale de 21 € brut par mois,
  • aligne les droits à congés exceptionnels des salariés des hôtels sur ceux du siège,
  • augmente les budgets d’activités sociales à 0.8% pour les CER et les CE existants
  • et surtout acte le principe de l’extension du 13ème mois à tous les hôtels de l’UES quelle que soit leur taille.

Au total notre syndicat considère que la nouvelle direction a fait des efforts, mais qu’ilssont plus que justifiés eu égard aux moyens colossaux du groupe JIN JIANG INTERNATIONAL qui a racheté notre entreprise il y a 2 ans et vient d’entrer au capital du groupe ACCOR.

Contrairement à ce que prétendent la CFDT, la CGC et de l’UNSA qui n’ont jamais mené la moindre grève chez Louvre hôtels group, les avancées obtenues et consignées, pour partie dans cet accord NAO 2017 ne sont que le résultat des luttes menées depuis plusieurs années par les salariés de Louvre Hôtels à l’initiative de la seule CGT HPE

Continue reading La CGT HPE a signé l’accord NAO 2017 chez Louvre Hôtels Group

Primary Sidebar

Secondary Sidebar