Skip to content

Macronite aigüe au Hyatt Régency Paris Etoile ??

Macronite aigüe au Hyatt Régency Paris Etoile ?? published on Aucun commentaire sur Macronite aigüe au Hyatt Régency Paris Etoile ??

Anticipant le passage en force des ordonnances Macron, la direction du Hyatt Régency Paris Etoile multiplie les procédures de sanction, voire de licenciement disciplinaire. Procédures arbitraires mais vu que Macron promet des licenciements abusifs quasi-gratuits pour les patrons, pourquoi se gêner ??

Pire encore, les représentants de la CFE-CGC sont non seulement complices mais surtout à l’initiative de ces attaques envers des salariés qu’ils sont censés défendre. Car même s’ils clament haut et fort qu’ils ne s’occupent pas des employés mais uniquement des agents de maîtrise et cadres, ils sont  à la manœuvre lors de sanctions (4) ou de licenciements (1 plus une tentative lamentable) d’agents de maîtrise qui, comme par hasard, sont quasiment tous représentants du personnel (CGT, FO ou CNT).

On imagine le climat au Hyatt Régency Paris Etoile  si les ordonnances Macron sont adoptées : virés, les anciens et l’encadrement pour embaucher des petits jeunes à bas salaires ; conclus, avec la CFE-CGC, les accords-maison qui sacrifieront les droits que nous avons réussi à gagner !

La section CGT HPE ne laissera pas faire !

  • Ni à l’hôtel : ça risque de chauffer bientôt, préparez vos pancartes !
  • Ni à l’assemblée nationale : on retourne dans la rue jeudi 21, sortez vos drapeaux !

Lire le tract de la CGT HPE du Hyatt Régency Paris Etoile 02 CFE CGC direction meme combat

28 septembre 2017 : l’occasion de renforcer encore La CGT au Hyatt Vendôme

28 septembre 2017 : l’occasion de renforcer encore La CGT au Hyatt Vendôme published on Aucun commentaire sur 28 septembre 2017 : l’occasion de renforcer encore La CGT au Hyatt Vendôme

Jeudi 28 septembre, les salariés du Hyatt Vendôme et ceux des sous-traitants qui opèrent dans l’hôtel sont invités à élire leurs Délégués du Personnel et les membres de leur Comité d’Entreprise.

Ce sera l’occasion, pour eux, de renforcer le poids de La CGT  qui les a accompagnés dans toutes leurs luttes (voir notamment pages 9 à 11 de notre livret « Reconstituer la communauté de travail ») et leur ont permis de gagner de nouveaux droits et l’amélioration de leurs conditions d’emploi et de travail.

Dans ce début de quinquennat présidentiel où les attaques contre les salariés sont nombreuses et tous azimuts, pour être sûrs d’être bien protégés et défendus, pas d’hésitation, une seule solution : le vote CGT massif le 28 septembre au Hyatt Vendôme !

Lire le tract de La CGT  du Hyatt Vendôme 01 élections 28 sept hyatt vendôme

20 sept : 1er tour des élections DP-CE à l’hôtel De Crillon

20 sept : 1er tour des élections DP-CE à l’hôtel De Crillon published on Aucun commentaire sur 20 sept : 1er tour des élections DP-CE à l’hôtel De Crillon

La réouverture récente de l’hôtel De Crillon amène le renouvellement des institutions représentatives du personnel.

A l’heure où les projets d’ordonnances Macron entendent fusionner ces instances particulièrement utiles à la défense et au respect des droits et intérêts des salariés, il est essentiel que les salariés du Crillon se mobilise massivement pour les listes présentées par La CGT HPE (voir nos candidats dans le tract joint).

Salariés du Crillon, pour être bien défendus, pour garder vos acquis et en obtenir d’autres, le 20 septembre, votez efficace, votez CGT !

Lire le tract de La CGT HPE du Crillon 03 votons cgt le 20 septembre

L’accord trouvé au Campanile Tour Eiffel met fin à 43 jours de grève.

L’accord trouvé au Campanile Tour Eiffel met fin à 43 jours de grève. published on Aucun commentaire sur L’accord trouvé au Campanile Tour Eiffel met fin à 43 jours de grève.

Après 43 jours de grève les grévistes du Campanile Tour Eiffel ont contraint leur maison mère LOUVRE HOTELS GROUP, 2ème  groupe hôtelier  en  Europe,  détenu par le groupe chinois JIN JIANG INTERNATIONAL, à trouver un accord  de fin de conflit.

Retour sur un conflit exemplaire

Après la grève victorieuse de 2016 (internalisation de la sous-traitance, obtention de 75% d’un 13ème  mois, etc…), la direction de l’hôtel a tout mis en œuvre pour tenter de déstabiliser et faire voler en éclat l’unité des salariés, quasiment tous syndiqués à La CGT HPE : embauche de nouveaux personnels plutôt que de privilégier la promotion, le reclassement internes ou l’augmentation de la mensualisation des temps partiels ;  pressions sur le personnel, refus systématique des revalorisations de salaires, mise à l’écart de la sous-directrice du fait de son appartenance syndicale et de sa proximité avec le « petit personnel »,  sanction d’un autre élu CGT, …

Le 16 mai 2017, les salariés du Campanile Tour Eiffel ont dit « STOP ! Maintenant, ça suffit ».
Leur grève a obligé la direction a fermé l’hôtel. Le bras de fer a alors commencé, la direction misant sur l’épuisement du mouvement.

C’était sans compter avec la détermination sans faille des salariés à avoir des conditions de travail décentes et avec l’élan de solidarité qui s’est construit autour du combat des Campanile Tour Eiffel : grâce à la caisse de grève mise en place par La CGT HPE et au soutien de nombreux salariés et syndicats d’autres secteurs (que nous remercions chaleureusement !), les grévistes ont tenu bon.

Il aura fallu 43 jours d’arrêt de travail pour que la direction accepte enfin de signer un accord qui met fin au conflit.

Aux termes de ce  protocole d’accord :

Continue reading L’accord trouvé au Campanile Tour Eiffel met fin à 43 jours de grève.

Bientôt un mois de grève au Campanile Tour Eiffel

Bientôt un mois de grève au Campanile Tour Eiffel published on Aucun commentaire sur Bientôt un mois de grève au Campanile Tour Eiffel

Le groupe Louvre Hôtels et son propriétaire Jin Jiang International doivent négocier.

En grève illimitée depuis le vendredi 16 mai 2017 à 9h, les salariés du Campanile Tour Eiffel, au 30 rue St Charles à Paris 15ème, continuent leur mouvement.

Ils manifesteront ce jeudi 15 juin 2017 à 12 h précises devant le siège du Louvre Hôtels Group, à La Défense. Ils comptent sur vous pour venir les soutenir !

Alors que le groupe hôtelier se présente comme un « modèle de dialogue social », son objectif depuis un an est clair : casser l’équipe du Campanile Tour Eiffel pour éviter que la détermination sans faille des salariés à avoir des conditions de travail décentes ne s’étende à d’autres hôtels.

Comme déjà l’an dernier, où il avait fallu 28 jours de grève pour aboutir, enfin, à un accord, la direction du groupe joue la montre et table sur l’épuisement des salariés.
Elle n’a rien compris !

Continue reading Bientôt un mois de grève au Campanile Tour Eiffel

La grève continue au Campanile Tour Eiffel !

La grève continue au Campanile Tour Eiffel ! published on Aucun commentaire sur La grève continue au Campanile Tour Eiffel !

En grève reconductible depuis le 16 mai pour exiger le respect des accords signés, après 28 jours de grève, en avril 2016, et l’arrêt des pressions sur les femmes de chambres et les syndiqués CGT, les salariés du Campanile Tour Eiffel sont toujours aussi déterminés à obtenir satisfaction.

Au-delà des conditions de travail dans leur hôtel, c’est pour l’amélioration des conditions de travail et d’emploi de tous les personnels de l’hôtellerie qu’ils mènent la lutte.

Leur combat exemplaire impose le respect ;  notre solidarité à leur égard doit être totale.

C’est pourquoi, sauf négociation à l’issue favorable avec l’actionnaire Jin Jiang International, la CGT HPE appelle à une 3ème étape du Campanile Tour Solidarité, le mercredi 7 juin, au 23ème jour de grève des Campa Tour Eiffel.

Elle donne rendez-vous à tou-te-s celles et ceux qui sont épris de justice sociale et qui combattent les discriminations syndicales devant le Campanile du Pont de Suresnes, le 7 juin à 12 heures, pour un rassemblement solidaire.

La CGT HPE appelle aussi à soutenir la lutte des salariés du Campanile Tour Eiffel en faisant un don à la Caisse de solidarité qu’elle a mise en place.

Lire et imprimer l'affiche d'appel au rassemblement solidaire : 05 rassemblt à suresne le 7 juin

Lire et imprimer le bon de soutien à la caisse de solidarité : 04 bon de soutien

En grève reconductible depuis le 16 mai, les salariés du Campanile Tour Eiffel ont besoin de notre solidarité

En grève reconductible depuis le 16 mai, les salariés du Campanile Tour Eiffel ont besoin de notre solidarité published on Aucun commentaire sur En grève reconductible depuis le 16 mai, les salariés du Campanile Tour Eiffel ont besoin de notre solidarité

Les luttes victorieuses menées par les salariés des Campanile du Pont de Suresnes, de Bobigny et du Tour Eiffel, avec leur syndicat CGT–HPE, ne plaisent pas au groupe  Louvre Hôtels !

Contrainte de signer, en avril 2016, après 28 jours de grève, un protocole d’accord qui, entre autres, actait l’embauche directe par l’hôtel des femmes de chambre et de la gouvernante jusque-là salariées d’un sous-traitant, la direction du Campanile Tour Eiffel n’a toujours pas digéré l’affront.

Soutenue par le groupe Louvre Hôtels, auquel appartient le Campanile, son objectif depuis un an est clair : casser l’équipe du Campanile Tour Eiffel pour éviter que la détermination sans faille des salariés à avoir des conditions de travail décentes ne s’étende à d’autres hôtels du groupe.

Reniant sa signature, la direction a tout mis en œuvre pour tenter de déstabiliser et faire voler en éclat l’unité de l’équipe :

  • embauche de nouveaux salariés plutôt que de privilégier la promotion, le reclassement interne ou le passage de temps partiels à temps complets ;
  • pressions sur le personnel, refus systématique des revalorisations de salaires, …
  • mise à l’écart, mauvais traitement et/ou harcèlement contre les syndiqués CGT qui ont mené la grève victorieuse l’an dernier 

Mais les salariés du Campanile Tour Eiffel sont résolus à ne pas se laisser faire.

Depuis le 16 mai 2017, ils sont en grève reconductible.

Ils savent qu’en luttant pour défendre et faire progresser leurs droits, ce sont les droits de tous les salariés du groupe Louvre Hôtels, et, au-delà, les droits des salariés de l’hôtellerie, qu’ils défendent.

Continue reading En grève reconductible depuis le 16 mai, les salariés du Campanile Tour Eiffel ont besoin de notre solidarité

Le Campanile Tour Solidarité se poursuit !

Le Campanile Tour Solidarité se poursuit ! published on Aucun commentaire sur Le Campanile Tour Solidarité se poursuit !

Prochaine étape : Mardi 30 mai, au 15ème jour de grève du Campanile Tour Eiffel. Tous au Campanile Bagnolet à 12 heures

Les grévistes du Campanile Tour Eiffel ne lâcheront rien ! 
JIN JIANG INTERNATIONAL doit négocier !

En grève illimitée depuis le vendredi 16 mai 2017 à 9h, les salariés continuent leur mouvement au  Campanile Tour Eiffel, au  30 rue St Charles à Paris 15ème.

Mardi 30 mai à 12h, ils manifesteront devant le Campanile Bagnolet, 2ème étape des rassemblements solidaires des Campanile.

Ce même jour, se tiendra la 1ère  réunion du nouveau Comité central d’entreprise issu des dernières élections dans l’entreprise. Pour les grévistes du Campanile Tour Eiffel se sera une nouvelle occasion de se faire entendre par la direction de LOUVRE HOTELS GROUP qui, pour l’instant, fait la sourde oreille !

D’ores et déjà, La CGT HPE et les grévistes du Campanile Tour Eiffel tiennent à remercier les élus du Comité d’entreprise Ile de France Nord Nord-Ouest qui ont voté à l’unanimité, tous syndicats confondus, une motion de soutien à nos camarades et demandé à la direction d’ouvrir en urgence des négociations.

Alors que LOUVRE HOTELS GROUP se présente comme un « modèle de dialogue social », son objectif depuis un an est clair : casser l’équipe du Campanile Tour Eiffel pour éviter que la détermination sans faille des salariés à avoir des conditions de travail décentes ne s’étende à d’autres hôtels.

Mais, comme déjà l’an dernier,  lors de la formidable grève de 28 jours des salariés du Campanile Tour Eiffel, LOUVRE HOTELS GROUP n’a toujours pas pris la mesure du mécontentement des grévistes.

Avec leur syndicat CGT HPE, les salariés revendiquent :

Continue reading Le Campanile Tour Solidarité se poursuit !

Pour le respect des droits et de la dignité des salariés : grève illimitée au Campanile Tour Eiffel et tournée solidaire des Campanile d’Ile de France

Pour le respect des droits et de la dignité des salariés : grève illimitée au Campanile Tour Eiffel et tournée solidaire des Campanile d’Ile de France published on Aucun commentaire sur Pour le respect des droits et de la dignité des salariés : grève illimitée au Campanile Tour Eiffel et tournée solidaire des Campanile d’Ile de France

Un an après leur grève de 28 jours, les salariés du Campanile Tour Eiffel sont de nouveau en grève illimitée avec leur syndicat CGT HPE.

En avril 2016, après 28 jours de grève, la direction du Campanile Tour Eiffel signait enfin un protocole d’accord dans lequel  les deux parties (direction et salariés) s’étaient engagées  à créer un climat serein dans l’entreprise.

Depuis, reniant sa signature, la direction a tout mis en œuvre pour tenter de déstabiliser et faire voler en éclat l’unité de l’équipe :

  • embauche de nouveaux salariés plutôt que de privilégier la promotion, le reclassement interne ou le passage de temps partiels à temps complets ;
  • pressions sur le personnel, refus systématique des revalorisations de salaires, …
  • mise à l’écart de la sous directrice, sanction d’un élu syndical, …

Campanile Tour Eiffel  a pour maison-mère LOUVRE HOTELS GROUP, le 2ème  groupe hôtelier en Europe,  détenu par le groupe hôtelier chinois JIN JIANG INTERNATIONAL.

Alors que LOUVRE HOTELS GROUP se présente comme un « modèle de dialogue social, son objectif depuis un an est clair : casser l’équipe du Campanile Tour Eiffel pour éviter que la détermination sans faille des salariés à avoir des conditions de travail décentes ne s’étende à d’autres hôtels.

Mais, comme l’an dernier,  LOUVRE HOTELS GROUP n’a pas n’a pas pris la mesure du mécontentement des salariés.

Avec leur syndicat CGT HPE, les salariés ont décidé à nouveau de se mettre en grève illimitée à compter du 16 mai à 9h et revendiquent :

Continue reading Pour le respect des droits et de la dignité des salariés : grève illimitée au Campanile Tour Eiffel et tournée solidaire des Campanile d’Ile de France

Les salariés du Campanile Tour Eiffel sont de nouveau en grève.

Les salariés du Campanile Tour Eiffel sont de nouveau en grève. published on Aucun commentaire sur Les salariés du Campanile Tour Eiffel sont de nouveau en grève.

Malgré le protocole d’accord signé après 28 jours de grève en 2016 dans lequel  les deux parties se sont engagées  à créer un climat serein dans l’entreprise, la direction a mis tout en œuvre pour tenter de déstabiliser et faire voler en éclat l’unité de l’équipe :

  • embauche de personnes externes plutôt que de privilégier la promotion ou le reclassement interne,
  • pressions sur le personnel, mise à l’écart de la sous directrice, sanction d’un élu syndical, refus systématique des revalorisations de salaires…

Nous avons donc décidé de nous mettre en grève illimitée à compter de ce jour et revendiquons :

Continue reading Les salariés du Campanile Tour Eiffel sont de nouveau en grève.

Primary Sidebar

Secondary Sidebar